Arlanxeo, ArcelorMittal et Imec remportent les premiers BEMAS Asset Performance Awards

Arlanxeo, ArcelorMittal et Imec remportent les premiers BEMAS Asset Performance Awards

Bruxelles, le 20 juin 2019 - Après 20 ans de Maintenance Manager of the Year, la BEMAS, Belgian Maintenance Association, organise pour la première fois les Asset Performance Awards. La BEMAS ne présente pas un, mais trois prix dans le domaine de maintenance et de la gestion des actifs. Avec cette transformation, l'association professionnelle répond à un certain nombre de tendances importantes dans le secteur, comme la maintenance qui s'inscrit dans la stratégie de gestion des actifs à long terme, afin que les actifs offrent la performance souhaitée.

Après un après-midi intéressant où les 9 finalistes ont présenté leurs cas, un discours du futuriste Patrick Dixon a suivi et la cérémonie finale de remise des prix. Le prix de la meilleure amélioration de la maintenance et de la gestion des actifs récompense les organisations qui ont fait un grand pas en avant dans les pratiques de maintenance appliquée et de gestion des actifs. Les finalistes étaient Arlanxeo, Aquafin et NLMK. Cependant, il ne sera pas possible d'obtenir d'excellents résultats dans le domaine de la performance des actifs sans une excellente équipe technique. C'est pourquoi nous honorons également une équipe technique de l'année, avec des finalistes tels que Bionerga, Fluvius et Imec. À l'époque de l'industrie 4.0, avec le prix Asset Performance 4.0, nous voulons également souligner une transformation numérique qui met l'accent sur la maintenance, la fiabilité et la disponibilité des actifs. Les finalistes étaient ArcelorMittal, Infrabel et SPG Dry Cooling.

Arlanxeo : Best Improvement in Maintenance & Asset Management
Arlanxeo a reçu le prix pour l'amélioration de la fiabilité des 16 extrudeuses du département de finition. Lorsqu'une extrudeuse s'arrête, ce qui est une installation assez complexe, la réparation prend souvent 7 jours, ce qui entraîne une perte de 1 million d'euros. Il y a eu 4 défaillances par an des extrudeuses, dont la cause était inconnue dans la moitié des cas. Les mesures de vibrations ne permettent pas toujours de trouver la cause exacte. En plus des solutions standard disponibles (amélioration de l'alignement, renforcement des structures, adaptation du matériau des boulons d'ancrage), des problèmes subsistaient. Grâce à la combinaison d'une analyse plus poussée des causes profondes et de la caméra d'amplification de mouvement, qui amplifie les vibrations minimales, les dysfonctionnements ont pu être traités avec plus de succès. Christophe Van de Maele et Kristof Van Den Berghe ont reçu le prix.

ArcelorMittal : Asset Performance 4.0 Award
Andy Roegis et Pieter Van den Branden d'ArcelorMittal ont présenté leur cas sur la reconfiguration de la surveillance de l'état dans le laminoir à chaud. Le laminoir à chaud est le goulot d'étranglement pour la production à Gand, chaque heure supplémentaire de production signifie une production supplémentaire. Le défi consistait à maintenir ces rôles de transport de façon prévisible afin d'accroître la disponibilité de la ligne. Les conditions d'exploitation difficiles, telles que les températures élevées et la quantité d'acier qui perturbe facilement les signaux, ont été les principaux obstacles au choix d'une solution de maintenance conditionnelle. La solution de mesure précise du courant en combinaison avec l'apprentissage machine a été appliquée aux rouleaux d'entraînement +50. Il en est résulté une amélioration de l'efficacité, une augmentation de la disponibilité et une amélioration de la qualité. Le temps d'arrêt a été réduit de moitié. 

Imec : Équipe technique de l'année
L'équipe de maintenance d'Imec, active en R&D dans le domaine de la nanoélectronique et des techniques numériques, a achevé tout un processus de changement. Au sein de l'entreprise, peu d'attention a été accordée à la maintenance, ce qui s'est traduit par une organisation peu claire, de nombreux postes vacants, un manque de systèmes et de ressources, et une attitude négative. Afin de changer cela, l'Imec s'est concentrée sur cinq piliers, tout en gardant l'accent sur les personnes. En très peu de temps, ils ont déjà obtenu d'excellents résultats et apporté plus d'ambiance, d'efficacité et de motivation à l'équipe.  C'est pourquoi Tom Van den Broeck a reçu le prix pour Imec.

 

BEMAS news

BEMAS Asset Performance Awards 2019

Arlanxeo, ArcelorMittal et Imec remportent les premiers BEMAS Asset Performance Awards

La BEMAS asbl, l'Association belge de la maintenance, lance un nouveau site web : European Maintenance Directory, accessible sur maintenance.directory. Ce guide en ligne unique en son genre donne un aperçu des entreprises européennes actives dans le secteur de la maintenance, de la réparation et de la révision (MRO).

Anvers - 27 mars 2019 - Lors du salon MAINTENANCE 2019, BEMAS, Belgian Maintenance Association asbl, a remis pour la neuvième fois le BEMAS Digital

Marc De Kerf - Euromaintenance 4.0

Marc De Kerf, expert mondial de la gestion des actifs et de la maintenance de la division pétrochimique de BASF, a reçu le prestigieux Euro

DSM has increasingly moved from a centralised asset management approach to operating diverse sites across the globe, bringing both challenges and o

Evonik TI Sees Digitalisation Dividends Evonik’s Technology & Infrastructure (TI) unit is investigating how digitalisation could transform maintenance and other aspects of its business, bringing a range of efficiency and safety benefits.

Developing a ‘raise your hand culture’ has helped slash the lost time accident (LTA) rate at Bosal over the past four years, says Wout Theuws, group maintenance and health, safety and environment (HSE) manager at the automotive equipment manufacturer.