BEMAS en Europe

EFNMSEFNMS

En 1970, du temps où elle s'appelait encore l'Abice (Association belge des ingénieurs et chefs d'entretien), la BEMAS faisait partie du noyau des sociétés de maintenance européennes qui ont fondé l'EFNMS (European Federation of National Maintenance Societies) qui regroupait les pays de l'Europe de l'Ouest, à quelques exceptions près (Grèce, Autriche, Luxembourg), et réjoints par la Yougoslavie et la Pologne.

L'EFNMS resta longtemps une organisation informelle, dont la principale manifestation fut l'organisation, toutes les années paires, des congrès internationaux Euromaintenance, bien suivis par l'Onudi (développement industriel au sein de l'Onu) et ouverts aux nations non européennes, parmi lesquelles le Japon occupa longtemps la première place. Il semble qu'il soit maintenant supplanté par la Chine.

L' EFNMS réalisa que sa structure juridique indéfinie était un handicap, ne fût-ce que pour des questions de responsabilité juridique ou pour commercialiser le résultat de ses travaux. Ceci l'amena en 2003 à adopter le statut d'une association sans but lucratif de droit belge, EFNMS asbl, avec un président, un bureau de direction et une assemblée générale, composée des sociétés de maintenance associées, à raison d'une société représentative par nation. En 2003, les sociétés de maintenance membres de l' EFNMS sont celles de l'Allemagne (GFIN), de la Belgique (BEMAS), de la Croatie (HDO), du Danemark (DDV), de l'Espagne (AEM), de la Finlande (KPY), de la France (Afim), de la Grande-Bretagne (IAM), de l'Irlande (Meeta), de l'Italie (Aiman), de la Norvège (NFPV), du Portugal (Apmi), de la Slovénie (DVS), de la Suède (Utek) et de la Suisse (MFS), de la Pologne (PNTTE), de la Slovaquie (SSU) et de la République tchèque (CMS).

Parallèlement à l'action fédérale européenne, la BEMAS participe à des actions bilatérales transfrontalières. Elle co-organise ainsi des séminaires maintenance organisé par l’ association française (AFIM) et des pays-bas (NVDO).

Vous trouvez tous les co-ordonnées des membres sur www.efnms.org.

Les groupes de travail

L'EFNMS prit conscience qu'il fallait défricher des domaines communs, au plan européen, et créa à partir de 1991 des groupes de travail dans des domaines tels que la terminologie, la normalisation, les indicateurs de maintenance (benchmarking), la formation, la certification, la maintenance immobilière, etc.

Plusieurs participants à ces groupes de travail également aux travaux de normalisation européenne de la maintenance lancés par le Centre européen de normalisation (CEN). L'Allemagne ayant proposé au CEN en décembre 1993 une normalisation de la terminologie de la maintenance sur la base d'une norme DIN, la France a proposé un programme plus étendu qui a été adopté à Bruxelles au mois de mai 1994. Il a alors été créé un comité technique, le TC319, pour la normalisation de la maintenance. Ce comité technique comprenait cinq groupes de travail sur la classification des activités de maintenance, la documentation technique, les contrats de maintenance, la terminologie et la qualité. Trois de ces groupes ont permis la rédaction et l'adoption de normes européennes sur la documentation, les contrats et la terminologie. Cette action n'est pas terminée et des groupes de travail sont actuellement en cours de constitution, soit pour la rédaction de nouvelles normes, soit pour la révision des normes précédemment réalisées

 

GFMAM

Le Global Forum on Maintenance & Asset Management est une organisation mondiale à but non lucratif fondée en mars 2009. Le GFMAM a pour objectif de rassembler des organisations à but non lucratif du monde entier et de les amener sur la voie du leadership en matière de maintenance et de gestion des actifs. Là aussi, la BEMAS y participe bien sûr.

Ce que le GFMAM veut réaliser :

·         Réunir, promouvoir et renforcer la maintenance et la gestion des actifs dans le monde entier.

·         Soutenir la création et le développement d'associations ou d'institutions à des fins d'entretien et/ou de gestion ciblée du patrimoine.

·         Faciliter l'échange et la mise en correspondance de la maintenance et des connaissances et pratiques dans le domaine de la gestion des actifs