Webinar : Comment optimiser votre plan d'investissement dans les infrastructures vieillissantes par une approche d'options réelles ?

Pour les entreprises disposant d'importants portefeuilles d'actifs, déterminer le niveau optimal d'investissement pour maintenir ou améliorer le niveau de service global des infrastructures tout en contrôlant les risques n'est pas une tâche facile. Trouver le bon équilibre entre le montant à investir dans les infrastructures existantes et le montant à investir dans de nouvelles initiatives telles que les énergies renouvelables est une préoccupation majeure pour les parties prenantes qui doivent souvent faire plus avec moins. Un autre défi majeur consiste à justifier les cas de tarification et les stratégies d'investissement auprès des régulateurs, car il est difficile pour les gestionnaires d'actifs de démontrer clairement les besoins d'investissement aux régulateurs. Même si les gestionnaires d'actifs sont pleinement conscients de l'état de leur réseau et de leur infrastructure, les outils à leur disposition sont souvent des "boîtes noires", ce qui rend difficile la consolidation des données nécessaires et leur présentation de manière transparente. Aujourd'hui, plus que jamais, trouver le bon équilibre entre OPEX et CAPEX d'un point de vue financier global est un défi à relever.

La session couvrira la manière dont Enedis a pu optimiser son portefeuille de transformateurs électriques en s'appuyant sur une approche d'évaluation des options réelles et des analyses avancées.

Enedis est la plus grande entreprise de distribution d'électricité en France, desservant plus de 37,5 millions de clients grâce à plus de 1 300 000 km de lignes. Enedis doit relever le défi de maintenir différents niveaux de service au plus bas coût possible en prenant les bonnes décisions stratégiques d'investissement en actifs pour son portefeuille vieillissant comprenant plus de 4 000 transformateurs de puissance.
Afin d'optimiser le cycle de vie de son portefeuille de transformateurs de puissance, Enedis souhaitait tester différentes stratégies d'investissement pour le renouvellement et sélectionner celles qui étaient physiquement et financièrement les plus rentables tout en maintenant le niveau de service requis.

Parmi les scénarios à envisager, Enedis voulait déterminer quel serait le budget annuel optimal pour la révision et quels transformateurs seraient les meilleurs candidats pour maximiser le retour sur investissement.  Enedis voulait également être en mesure de dresser périodiquement la liste des transformateurs vieillissants pour lesquels un remplacement préventif serait l'option la plus rentable tout en tenant compte des coûts des défaillances potentielles (y compris les pertes économiques) ainsi que de la réduction des pertes de puissance (charge et noyau) que permettent les modèles plus récents de transformateurs de puissance.

Pour atteindre cet objectif, PMP et DIREXYON ont combiné leur expertise pour développer un modèle innovant d'évaluation d'options réelles en s'appuyant sur une variante de l'algorithme d'optimisation de Dijkstra et sur le modèle financier bien connu de Gordon-Shapiro pour l'actualisation des flux de trésorerie à l'infini. À l'aide de la solution de modélisation avancée DIREXYON basée sur le cloud, l'équipe a effectué une analyse combinatoire stochastique pour prévoir l'ensemble du portefeuille d'actifs sur un horizon de 50 ans.

Dans cette session, les participants apprendront comment :
•    L'approche centrée sur les actifs permet d'anticiper les besoins futurs et d'atteindre les performances souhaitées.
•    L'évaluation des options réelles permet de trouver le bon équilibre entre le risque assumé et les investissements en ressources.
•    L'approche stochastique-combinatoire permet d'inclure les événements inattendus dans la planification du capital.

 

En collaboration avec :

Date:
Jeudi 16/12/2021 - 15:00
Jeudi 16/12/2021 - 16:00
Langue:
Français
Prix membre:
gratuit
Prix non-membres:
€ 10 (hors tva)
Organisé par:
BEMAS
Type d'activité:
Webinar