BEMAS Forum Maintenance - La Maintenance Durable

Le Forum Maintenance, une journée interactive avec des experts

Cet évènement francophone annuel est l’occasion de découvrir un panel de solutions concrètes, de techniques, de méthodes appliquées et modernes expliquées par des experts à des professionnels.

C’est une opportunité unique de participer à des présentations interactives. Vous aurez des échanges d’expériences entre experts, confrères et collègues sur les fondamentaux, les meilleures pratiques et les tendances à venir.

Le Forum Maintenance est une journée de conférences intéressantes sur les meilleures pratiques en matière de maintenance, mais aussi sur l'évolution captivante de la nouvelle ère industrielle.

Nous clôturons la journée avec la remise du prix Équipe Technique de l'Année.

 

Thème : La maintenance, facteur clé d'une gestion durable

Personne n’oserait contester aujourd’hui que la fonction maintenance contribue significativement à la performance industrielle ou à la qualité des services : la fiabilisation des équipements réduit le nombre de pannes, la chasse aux pertes que pratiquent les adeptes de la Total Productive Maintenance ou du Lean réduit favorise l’atteinte d’objectifs économiques. Les nouveaux moyens technologiques qui font la révolution de l’industrie 4.0 permettent d’accroître encore la valeur par une meilleure anticipation des défaillances et une meilleure articulation avec la production et la supply chain. Il en a déjà été largement question lors des dernières forums BEMAS de la maintenance.

Mais cela ne suffit plus ! Il faut à présent intégrer les enjeux environnementaux suite aux alertes climatiques et à la raréfaction des ressources naturelles et énergétiques ; le monde du travail lui-même, déjà secoué par la pandémie, doit s’adapter aux mutations profondes de la société hyperconnectée et de l’industrie et des services en trouvant de nouveaux modes d’organisation, et de nouveaux métiers.

La maintenance ne contribue pas seulement au profit des activités : elle contribue très significativement, sans qu’elle ne l’affirme suffisamment, à la rencontre des objectifs d’un développement durable équilibrant objectifs économiques, environnementaux et sociaux.

Ce forum, au cours de sa matinée, développera chacun de ses enjeux en faisant le point sur les bonnes pratiques déjà en place ou à développer. Comment en effet rencontrer chacun de ces objectifs ?

Les ateliers de l’après-midi permettront aux acteurs de la maintenance de saisir les bénéfices concrets de nouvelles technologies ou méthodes. 

 

Programme

08h00 : Accueil & Networking

08h30 : Mot de bienvenue - par André Degraeve, Vice-Président de la BEMAS

08h40 : Le développement durable au profit des activités de maintenance - par Pierre Dehombreux, UMons

09h15 : Limiter le changement climatique en agissant sur l’un des plus grands consommateurs d’énergie au monde : le moteur industriel - Prof. Kurt Stockman (UGent - Université de Gand) et Frederic Beghain (EASA E&W Chapter)

10h00 : Pause-café

10h30 : Développer de la valeur avec la maintenance et la gestion des actifs face aux nouveaux défis économiques et écologiques - par Serge Vanden Bulcke (Mainnovation) et Pierre Colon (I-care Group)

11h15 : Table ronde « Comment intégrer l’humain dans la transition vers une industrie 5.0 » - avec Pascal Leblanc (Equans – Expert fiabilisation et méthodes), Benoît Noël (Industeel – DRH IB Coordinateur RH ), et Jean Vandewattyne ( U-Mons – Service de psychologie du travail – Enseignant Chercheur)

12h00 : Lunch sandwiches & Networking

13h30 - 15h45 : 3 sessions en parallèle :

  1. Workshop : Comment implémenter une stratégie d’économie d’énergie par la chasse aux fuites par Benoit Degraeve, SDT Ultrasound Solutions & Florian Briffard, Emeraude Analytique
  2. Workshop : "Digital Twin et Augmented Reality" vers une maintenance à distance par Boris Demarrez, Aveva
  3. Présentations des finalistes pour le prix Équipe Technique de l'Année
    1. Chaudfontaine: Retablissement de la production à une vitesse record après les inondations

    2. Equans: Mise en place de techniques et approches de "Data Analytics" et "Data Sciences" pour optimiser des processus de maintenance prédictive

    3. Galler: Comment un département technique inventif a sauvé le futur d'une chocolaterie indépendante après une catastrophe naturelle

15h45 : Pause-café

16h30 : Conférence: Développement et construction du réseau H2 et CO2 en Belgique par Thierry Bottequin, Fluxys

17h15 : Proclamation de l'Equipe Technique de l'Année

17h45 : Verre de l'amitié & Networking

 

 

 Qui devient Équipe Technique de l'Année ?

Ces 3 finalistes présenteront leur cas et leur équipe technique :

 

Contenu des présentations

09h15 : Limiter le changement climatique en agissant sur l’un des plus grands consommateurs d’énergie au monde : le moteur industriel 

Prof. Kurt Stockman (UGent - Université de Gand) et Frederic Beghain (EASA E&W Chapter)

Dans l’industrie, le système moteur est de loin le plus grand consommateur d’électricité (60%). Avec le développement considérable des technologies de mesures, des capteurs, du traitement de l’information, … sans oublier l’évolution importante des règlementations Européennes, un grand nombre de solutions permettent d’optimiser ces systèmes mais aussi de diminuer leur impact sur l’environnement. Toutes les optimisations sont importantes, aucune ne devrait être négligée. Le but de cette présentation est de nous amener à devenir tous des acteurs du changement. 

Objectifs d'apprentissage

1.    Se rendre compte des possibilités importantes d’action
2.    Donner quelques pistes 
3.    Et surtout, agir, agir, agir
 

 

10h30 - Développer de la valeur avec la maintenance et la gestion des actifs face aux nouveaux défis économiques et écologiques

Serge Vanden Bulcke (Mainnovation) et Pierre Colon (I-care Group)

Le contexte économique mondial pousse les entreprises à des décisions stratégiques afin de mieux maitriser les risques de fabrication tout en respectant les nouveaux enjeux de durabilité et d’empreinte écologique.  
Dans ce cadre la maintenance ou plus globalement la gestion des actifs a un rôle à jouer pour relever le défi de production locale et durable au moindre coût.

 

11h15 - Table ronde « Comment intégrer l’humain dans la transition vers une industrie 5.0 »

Pascal Leblanc (Equans – Expert fiabilisation et méthodes), Benoît Noël (Industeel – DRH IB Coordinateur RH ), et Jean Vandewattyne ( U-Mons – Service de psychologie du travail – Enseignant Chercheur)

Nous aborderons les difficultés rencontrées par les sociétés dans leur démarche de digitalisation du point de vue de l’acceptation du changement par les hommes et les femmes qui constituent la valeur de nos industries et nous proposerons quelques pistes de solutions.

Contenu

  • La digitalisation n’est plus un choix
  • Digitalisation : nos incertitudes, nos questionnements
  • La différence entre l'industrie 5.0 et l'industrie 4.0
  • L’humain au centre de la démarche
    • Il est vital d’intégrer l’ensemble des parties prenantes à la démarche de digitalisation
    • La technologie doit rester un outil au service de l’homme et pas l’inverse
  • Les étapes clés pour amorcer votre transformation digitale et la transition vers la durabilité

 

13h30 - Workshop : Comment implémenter une stratégie d’économie d’énergie par la chasse aux fuites

Benoit Degraeve, general sales manager, SDT Ultrasound Solutions
Florian Briffard, directeur, Emeraude Analytique

Les fuites « consomment » 30 à 40 % du volume d’air produit ! Ces chiffres parlent d’eux-mêmes, un plan de chasse aux fuites planifié s’impose car il contribue directement à la réduction de l’empreinte carbone et permet des économies d’argent substantielles. Mais alors pourquoi me direz-vous ce sujet reste-t-il encore et toujours d’actualité, pourquoi les choses ne changent-elles pas facilement sur le terrain ? Parce que les acteurs ne mettent pas en place un plan de bataille approprié incluant achat, formation, chasse et réparation.
Durant ce workshop, vous apprendrez comment implémenter et de manière durable, une stratégie d’économie d’énergie basée sur la chasse aux fuites allant de la détection à la documentation pour finalement arriver à la réparation.

Objectifs d'apprentissage
1. Comprendre l’enjeux qui se cache derrière la chasse aux fuites
2. Comprendre pourquoi l’ultrason est utiliser sur cette application et comment l’utiliser
3. Apprendre à rapporter efficacement et de manière mesurée, le travail effectué sur le terrain

Programme

  • Introduction
  • Chasse aux fuites pour un meilleur rendement énergétique.
  • Deux techniques de localisation de fuites d’air comprimé et autres gaz: visuelle ou acoustique
  • Gestion des campagnes: de la détection à la réparation
  • Mesure des kpis
  • Présentation d'un study case par Florian Briffard, Emeraude Analytique
  • Conclusions
     

13h30 - Workshop : Donner du pouvoir au travailleur connecté grâce à une plateforme industrielle intégrée

Boris Demarrez, Asset Performance Management Presales Consultant, Aveva

Prendre des décisions basées sur une seule source d’informations est un défi.  De nombreuses usines comptent sur leurs experts, ou sur une personne cléf pour résoudre un problème particulier. C’est un paradigme où les gens prennent des décisions basées sur leur propres expertises plus que sur les données.  Mais pour maintenir et exploiter efficacement des actifs complexes, des informations critiques sont nécessaires, telles que: instructions de maintenance, données des fabricants, P&ID, données opérationnelles historiques et en temps réel, etc.  Sans les informations les plus récentes, y compris les modifications apportées à la conception, la façon dont l’équipement a été maintenu, la performance opérationnelle actuelle, les plans de maintenance, il devient difficile de créer une culture de l’innovation parce que l’information est stockée dans une variété de formats différents dans des bases de données non connectées ou enfermées dans des systèmes de contrôle, ou dans le cerveau de quelqu’un.  Pour une grande équipe il devient difficile de prendre des décisions précises rapidement. Ainsi, une activité assez simple dans l’usine qui prendrait normalement quelques heures, se transforme en jours de collecte des informations avant de pouvoir exécuter la tâche.

Afin de fournir un programme durable qui permet aux propriétaires de tâches d’être des travailleurs connectés, il est important que l’information de l’ingénierie, des opérations ou de toute source de données supplémentaires soient disponibles pour cet utilisateur dans son contexte.Cela permettra au travailleur connecté de s’assurer qu’il peut prendre des décisions informées basées sur des informations précises et fiables. Les utilisateurs connectés doivent être approchés dans de multiples rôles avec une grande variété de responsabilités et besoins d’information. Cela implique qu’une plate-forme pour ces travailleurs nécessitera la flexibilité nécessaire pour gérer les informations dans leur contexte.

La Transformation Digitale permet aux entreprises d’évoluer d’une stratégie de maintenance réactive à une stratégie de maintenance prévisionnelle. Cela permet aux opérateurs d’agir avant même que les pannes n’interviennent et d’optimiser la valeur des actifs tout au long de son cycle de vie. 

AVEVA propose une plateforme d’Asset Performance Management, pour aider les utilisateurs à dépasser les objectifs de fiabilité, de sécurité et de performance. Notre solution capture les données d’entreprise, exploite le Cloud, la réalité augmentée et l’analyse des datas, tout en associant des actions pour permettre une maintenance optimisée et une rentabilité améliorée.

Programme

  • Introduction d’AVEVA  et des engagements en matière de durabilité;
  • Bref aperçu du parcours des 50 ans d'AVEVA (Invensys, Schneider Electric, Wonderware, Prism, OSiSOFT,)
  • Mise en évidence des défis auxquels l’industrie doit faire face aujourd’hui pour évoluer vers le jumeau numérique;
  • Présentation du portefeuille de solutions AVEVA pour répondre à ces exigences et permettre aux travailleurs de travailler à distance; 
  • Démonstration de la plateforme de gestion de l'information (dans son contexte), opérations unifiées intégrées, solutions de mobilité, y compris comment la réalité augmentée peut être introduite avec des données opérationnelles introduites en direct.
  • Quelques cas d’utilisation/exemples.

Objectifs d'apprentissage

1. Une transformation digitale nécessite une approche transversale

2. L’importance de la qualité des informations dans une transformation digitale

3. L’importance de définir le "business case »  à long terme avant d’implémenter une solution 

4. L’importance d’un partenaire qui offre un accès flexible vers un portefeuille de solutions dans un contrat offre une approche agile pour  implémenter des solutions

 

13h30 - Présentations Équipe Technique de l'Année

1. Chaudfontaine

 

2. EQUANS

 

3. La Chocolaterie Galler, un exemple de résilience à la belge

  • Présentation de la chocolaterie Galler

    Inondations chez Galler

  • Comment fonctionne le cercle technique – qui, quoi, comment
  • Les missions de l’équipe au day to day
  • Et puis les inondations (impact sur les équipement)
    • SITE DE VAUX : Quels étaient les défis quand 3600 m² se retrouvent sous 1m80 d’eau ?
      • Réhabilitation d’une des lignes de productions et remise en ordre des process annexes 
    • SITE D’EEKLO où nous avions temporairement relocalisé une partie de notre production
      • Délocalisation de l’équipe technique
      • Optimisation nécessaire de la Stimm réalisée par notre équipe technique.        

 

16h30 - Conférence: Développement et construction du réseau H2 et CO2 en Belgique

Thierry Bottequin, Senior Engineering Manager, Fluxys

Fluxys est prête à construire le réseau gazier de demain. Nous prévoyons de réaménager progressivement notre réseau de gaz naturel en Belgique pour le convertir en systèmes complémentaires. Ils feront circuler trois types de molécules indispensables pour mener à bien la transition énergétique :

  • un système pour le transport de méthane (au sein duquel le biométhane neutre en carbone et le méthane synthétique remplaceront progressivement des quantités de plus en plus importantes de gaz naturel)
  • un système pour le transport d’hydrogène (H2),
  • un système pour le transport de CO2

En faisant en sorte que le système gazier puisse intégrer des sources d’énergie neutre en carbone et l’utilisation circulaire de CO2 capturé, nous débloquons de nouvelles solutions pour l’industrie dans le cadre de ses efforts pour mettre en oeuvre une reprise et une croissance durables.

A propos des orateurs

Florian Briffard Florian Briffard est le propriétaire d'Emeraude Analytique. Il aide ses clients à réduire leurs consommations d'énergie.

Benoit Degraeve

Benoît Degraeve est spécialisé dans les solutions ultrasonores dédiées à la maintenance industrielle et aux économies d’énergie. Benoit baigne dans les ultrasons depuis sa tendre enfance. Riche d’une expérience de 7 années acquise sur le terrain au contact d’industriels de tous bords, Benoit maîtrise la plupart des applications ultrasonores dédiées à la maintenance prévisionnelle.

Benoit Noel Benoit Noel est DRH chez Industeel Belgium.

Boris Demarrez

Avec plus de 20 ans d'expérience, Boris Demarrez est actif en tant que consultant lié à la fiabilité et à la gestion des actifs.

Le premier emploi qu'il a occupé après avoir obtenu son diplôme du Groupe T en tant que consultant en vibrations en ligne lui a permis de se familiariser avec le large éventail d'environnements industriels. Au fil des ans, il a su placer les possibilités et les valeurs de différents outils et technologies dans la valeur des organisations.

Actuellement, Boris est actif en tant que consultant avant-vente pour l'unité commerciale Asset performance Management d'AVEVA.

Serge Vanden Bulcke Serge Vanden Bulcke est ingénieur civil (diplômé de l’UCL). Il a passé quelques années dans la conception et réalisation d’appareils de mélange, de broyage de produits pulvérulents d’abord, d’appareils de manutentions automatiques ensuite. Depuis 1996, il poursuit une activité dans l’automatisation industrielle, et plus particulièrement de développement et de mise en service de systèmes d’automatisation et de suivi de production. Parallèlement, il assure des projets d’optimisation de l’organisation de maintenance depuis 2001, le plus souvent accompagné d’implémentation de GMAO. Au gré de la réalisation de tels projets d’amélioration de l’organisation, Serge a pu acquérir une solide expérience en matière de gestion de maintenance et d’Asset Management ainsi qu’en matière de Gestion du changement souvent inhérente à ce type de projets. Il est certifié en Asset Management par l’Institute of Asset Management (IAM).
 

 

Pascal Leblanc Pascal Leblanc est Senior Project Manager en Maintenance Engineering. Dans l’industrie depuis 30 ans, il dispose d’une expérience en maintenance de plus de 15 ans, dont 7 ans comme responsable du service ‘’Méthodes et Fiabilité’’ au sein d’ENGIE Solutions où il pilote une équipe de 15 ingénieurs de fiabilisation travaillant sur divers projets dans le domaine de la sidérurgie, du nucléaire, du pharma, de l’alimentation, …
Certifié CMRP, il a également donné des formations au CEGIS et a intégré le comité d’experts de la BEMAS en 2017. Il a, depuis janvier 2021 pris une fonction de Senior Instructor au sein de la EQUANS Academy (ex ENGIE Academy).
 

 

Pierre Colon Pierre Colon travaille dans le domaine de la maintenance prédictive depuis maintenant plus de 12 ans. Après plusieurs années sur le terrain en tant qu'ingénieur de service en analyse vibratoire et en thermographie, Pierre a pris un rôle de formateur interne et s'est également occupé de la distribution et du développement de nouveau matériel interne en étroite collaboration avec les clients et les services de terrain!
 

 

Pierre Dehombreux

Pierre est professeur titulaire et chef du laboratoire de conception et de production de machines à l'université de Mons. Il est le président de l'Institut de recherche UMONS pour la science et la gestion des risques.

Frederic Beghain Ingénieur Civil Mécanicien de la Faculté Polytechnique de Mons. En 1994 il démarre sa carrière professionnelle chez ABB en Côte d’Ivoire et est le premier au monde à mettre en place des contrats “Total Motor Management”. Au sein du groupe ABB, il occupera plusieurs responsabilités à Istanbul puis Manchester où il deviendra Global Product Manager / Equipment Performance Management.  Il a par la suite obtenu un Executive MBA (EuroMBA) tout en étant consultant international au Maroc et aux Etats Unis, avant de prendre en Espagne, la Direction Commerciale de Vestas Services (Eoliennes) pour le Bassin Méditerranéen et l’Amérique Latine. Il est maintenant basé à Luxembourg et est Directeur Général pour l’Europe, l’Afrique et l’Asie d’EASA, la plus grande association professionnelle au monde dans l’industrie des services sur les machines tournantes.  
Kurt Stockman Le professeur Kurt Stockman a obtenu le diplôme de master en génie industriel en électrotechnique en 1994 et le diplôme de doctorat de la KU Leuven en 2003. Depuis 2013, il est professeur à l'Université de Gand, en Belgique. Ses recherches portent sur la conception, le contrôle et l'efficacité énergétique des chaînes cinématiques électromécaniques et des systèmes mécatroniques, tant dans le contexte industriel que dans les applications automobiles et d'énergie renouvelable. Un laboratoire de pointe est utilisé pour la validation des résultats de recherche sur les trains d'entraînement électromécaniques et pour les services de tests de caractérisation pour l'industrie. Il est l'auteur ou le co-auteur de plus de 130 publications dans des revues ou des actes de conférence et a une longue tradition de collaboration avec l'industrie. Il est partenaire de Flanders Make, le centre de recherche stratégique pour l'industrie manufacturière en Flandre, en Belgique. Au sein de Flanders Make, il est actif dans le cluster Motion Products. Il est également un membre actif au niveau de la CEI.   

Tarifs

  Membres Non-membres Inscrivez-vous
Journée complète € 195 € 295

Journée complète à.p.d. 2ème inscription € 97,50 € 147,50  
Soirée (15h45 - 20h00) € 95 € 145

Prix hors tva.

Tous les employés des membres de la BEMAS peuvent participer au tarif membre.

Vous n'êtes pas encore membre ? Consultez tous les avantages des membres ici.

Pascal Leblanc est Senior Project Manager en Maintenance Engineering. Dans l’industrie depuis 30 ans, il dispose d’une expérience en maintenance de plus de 15 ans, dont 7 ans comme responsable du service ‘’Méthodes et Fiabilité’’ au sein d’ENGIE Solutions où il pilote une équipe de 15 ingénieurs de fiabilisation travaillant sur divers projets dans le domaine de la sidérurgie, du nucléaire, du pharma, de l’alimentation, …

Certifié CMRP, il a également donné des formations au CEGIS et a intégré le comité d’experts de la BEMAS en 2017. Il a, depuis janvier 2021 pris une fonction de Senior Instructor au sein de la EQUANS Academy (ex ENGIE Academy).

 

Date:
Jeudi 09/06/2022 - 8:30
Jeudi 09/06/2022 - 20:00
Langue:
Français
Emplacement:
Bois du Cazier
Rue du Cazier 80
Charleroi 6001
Prix membre:
€ 195 (hors tva)
Prix non-membres:
€ 295 (hors tva)
Organisé par:
BEMAS
Type d'activité:
Événement