BEMAS Forum Maintenance

Les meilleures pratiques de la maintenance,
leviers de l’excellence opérationnelle !

 

Le monde industriel ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans une bonne gestion de la maintenance de ses actifs matériels et … humains. Et pourtant, on ne mesure pas toujours son impact technique, ni ses apports en termes de productivité, de performance, de réduction des coûts, de valorisation du personnel, …

Parce que l’évolution industrielle expose nos entreprises à de nouveaux défis, parce que la maintenance requiert un apprentissage continu et exigeant, parce que vous êtes de plus en plus nombreux à nous rejoindre et que votre quotidien nous préoccupe, la BEMAS persévère dans sa mission d’information et d’éducation sur l’excellence de la Maintenance.

L’émergence de nouvelles technologies, de nouvelles méthodes et concepts de gestion de la maintenance, le manque annoncé et avéré de techniciens, la sécurité, la globalisation, la concurrence sont autant de facteurs qui, paradoxalement mais inexorablement remettent l’humain au centre des préoccupations. Comment dans ce monde en perpétuelle mutation les femmes et les hommes attachés au service de la maintenance devront-ils s’adapter ? Comment les préparer, comment les accompagner au mieux pour éviter le chaos annoncé par certains ?  Autant de questions que vous vous posez certainement et auxquelles répondra ce premier Forum francophone de la Maintenance organisé par la BEMAS le mardi 19 novembre à Charleroi.

Cet évènement annuel en Wallonie est l'occasion de découvrir un panel de solutions concrètes, de techniques, de méthodes appliquées et modernes expliquées par des experts à des professionnels. C’est une opportunité unique de participer à des présentations et à des ateliers non-commerciaux mais interactifs. Vous aurez des échanges d’expériences entre experts, confrères et collègues sur les fondamentaux, les meilleures pratiques et les tendances à venir. Et ce n’est pas tout, quelques exposants auront à cœur de vous présenter leurs services  et les innovations ayant un impact sur votre travail.

Ne manquez pas cette journée exceptionnelle et inscrivez-vous dès maintenant !
 

Programme
 

08h00 : Accueil Petit-déjeuner & Networking
 

08h30 : Mot de bienvenue par Sophie Deleuze, Responsable BEMAS Wallonie et André Degraeve, Vice-Président de la BEMAS
 

08h45 : Keynote par le Professeur Pierre Dehombreux

  • Industrie 1.0 > 4.0 : Quelles évolutions pour la maintenance ?
    Maintenance basée sur la fiabilité, Total Productive Maintenance, GMAO, télémaintenance, e-maintenance, excellence opérationnelle, maintenance intelligente, maintenance prévisionnelle, maintenance 4.0 …
    Notre métier aura connu de nombreuses impulsions managériales et technologiques. D’une fonction perçue comme un mal nécessaire, la maintenance a clairement évolué vers une fonction à valeur ajoutée, pleinement intégrée aux activités de l’entreprise. Big data, IoT et tutti quanti accélèrent actuellement le mouvement : que peut-on en attendre réalistement ? Quelles sont les conditions pour pouvoir en espérer une valeur ajoutée ? Quels sont les risques de fourvoyer ? Ce Keynote retracera l’historique de la maintenance et de ses liens avec la productivité, la fiabilité et la qualité et vous apportera quelques réponses et réflexions à ces questions qui interpelleront tout au long de ce BEMAS Forum Maintenance.
     

09h15 : Les conférences

  • Potentiel et compétences par Alain Catanese, Directeur technique à la STIB
    Tout le monde recherche du personnel technique qualifié. La difficulté réside dans les compétences. Pour recruter, il faut savoir les détecter et surtout repérer le potentiel des candidats.  Mais au-delà des compétences, le développement des talents est un objectif de l’excellence pour les entreprises. Cette conférence mettra l’accent sur les compétences à cultiver et à développer, sur ce qui est pertinent avec des concrets et pratiques. Elle sera l’introduction au workshop animé l’après-midi « de la défaillance humaine à la défaillance technique ».
     
  • L’intelligence augmentée au service de la maintenance prévisionelle par Olivier Roulent, Ingénieur industriel à IBM et Philippe Mol, ingénieur industrial à Maintenance Partners
    Ceux-ci couvriront les aspects ayant trait à l’acquisition, la qualité et la sécurité des données stockées ainsi que les méthodologies combinant à la fois connaissance métier et outils d’analyse (intelligence augmentée) permettant d’en extraire de « l’information exploitable »  en vue de fournir un diagnostic, pronostic ainsi que des recommandations quant aux potentiels défaillances pouvant survenir dans des équipements. Par ailleurs nous traiterons aussi des moyens de restitution de ces informations vers l’utilisateur final. Nous illustrerons au travers de cas d’études comment ces objectifs peuvent être atteints grâce à l’apport des technologies les plus récentes.
     
  • Démystification de la digitalisation industrielle, tendances et perspectives de la maintenance prévisionelle par Simon Matéo, Ingeniéeur industriel à PWC, et Serge Vanden Bulcke, Ingénieur civil à Mainnovation
    La maintenance prévisionelle (PdM) en tant que promesse dans l'optimisation de l'utilisation et de la maintenance des actifs est discutée depuis des décennies. En raison des possibilités qu'offrent aujourd'hui le big data, nous sommes à la veille d'une nouvelle ère. Avec de grandes quantités de données et des techniques d'analyse avancées, il est possible de prédire plus précisément que jamais quand un actif est susceptible de tomber en panne et comment la maintenance peut être organisée de manière plus intelligente grâce à l'analyse des données.

    Le potentiel de la maintenance prévisionelle avec de grandes données et l'Internet industriel des objets (IIoT) est énorme : temps de disponibilité fortement amélioré, durée de vie prolongée des actifs, augmentation significative de la sécurité pour votre personnel et l'environnement et bien sûr une réduction supplémentaire des coûts de maintenance. Mais qu'en est-il de la réalisation de ces possibilités prometteuses dans la pratique ? 
     

12h15 : Walking Diner & Networking
 

13h30 - 17h00 : Les Workshop (Ateliers pratiques et interactifs > réflexion profonde) sur 3 pistes parallèles :

  • De la défaillance humaine à la défaillance technique
    par Alain Catanese, Directeur technique à la STIB, et Jonathan Blond, Expert HSE

    Consignation pas réalisée, inversion de phases lors de montages électriques, pompes tournant à vide sur une ligne de fluide fermée… Ces situations sont dommageables pour l’installation et posent de grandes frustrations dans et autour de l’équipe maintenance. Les uns parlent de sabotage, certains d’oubli, d’autres d’erreur qui n’auraient pas pu être évitées car les instructions données n’étaient pas claires. Dans la réalité, 90% des incidents sont imputables à des erreurs humaines. Au travers de cas pratiques et d’expériences de terrain, notre workshop vous donnera des clefs pour comprendre les degrés de responsabilités en cas de défaillance humaine, de comprendre les facteurs contributifs favorisant l’apparition d’erreurs et comment mettre en œuvre des actions visant à prévenir leur survenance.
    Animation de différents groupes (outil d’intelligence coopérative visant la co-construction d’une réflexion autour d’un sujet) afin de faire émerger les retours d’expérience du groupe et en dégager des options efficaces de gestion de cette problématique.

  • L'amélioration continue en Maintenance
    par Pascal Pourbaix, Ingénieur, et Pascal Leblanc, Project Manager en Maintenance & Engineering

    L'amélioration continue en Maintenance est une démarche qui consiste à rechercher en permanence des solutions pour améliorer ou optimiser la situation actuelle. Ce workshop se focalisera sur les éléments clés, caractéristiques de la maintenance, vous permettant de découvrir une approche simple pour générer une dynamique d'amélioration continue.  Vous serez alors en mesure d’affiner votre stratégie de maintenance, de réduire les défaillances, d’augmenter l’efficience de vos actes techniques et réduire les coûts :

    • Modèle de gestion proactive
      • 2 piliers et 4 rôles essentiels
      • Mesurer les performances pour changer les comportements
      • L'importance d'un environneemnt non culpabilisant
    • Axe de progrès #1 : Maîtriser les interventions
      • L'importance des procédures
      • Créer et améliorer les inspections
      • Créer et améliorer les instructions techniques
    • Axe de progrès #2 : Eliminer les défaillances
      • Les différents types de problèmes
      • Les différents types de causes (profondes)
      • Comment éliminer les problèmes "simples" ?
      • Comment éliminer les problèmes "complexes" ?
         
  • La Lubrification

​​La lubrification, pourquoi ? Par Charles Machado, Docteur en mécanique et René Struyf, R&D lubrifiants
Introduction à la science du frottement. La tribologie appliquée aux liaisons mécaniques lubrifiées. Description des fondements de la lubrification, qualification d’un régime de lubrification optimal. Analyse des courbes de Stribeck. Topographie d’une surface et rôle du lubrifiant. Que se passe-t-il dans un roulement, au niveau du contact ?

Conditionnement des lubrifiants, stockage, filtrage, analyse, Par Toon Van Grunderbeeck, Expert en lubrification
Mise en place d’outils et techniques fiables de gestion de la lubrification et du contrôle de leur contamination. Les domaines du stockage, de la distribution et de l’application des lubrifiants. Retour d’expérience sur l’implication des normes ISO22000, ISO4406, BRC, IFS, HACCP, 5S, TPM, LEAN et EU-OSHA dans la gestion de la lubrification.

La lubrification, gestion et automatisation, par Frédéric Fages, Maintenance Manager
La lubrification est l’indispensable compagnon de route des nombreux composants et équipements de transmission de puissance (dont le roulement) : derrière ces simples mots se cachent cependant des éléments pratiques relativement complexes.  
Comment sélectionner un lubrifiant, comment le mettre en œuvre et comment surveiller la lubrification sont des tâches traditionnelles des départements de maintenance.
De plus en plus, s’exprime le besoin d’optimiser la lubrification industrielle, pour permettre l’atteinte d’objectifs industriels, financiers, environnementaux et sécuritaires. Ainsi, des moyens mieux définis et plus spécifiques et des méthodes mieux maitrisées sont nécessaires. L’organisation, l’automatisation, la collecte et le traitement des données deviennent des enjeux majeurs.  Cet atelier vous donner une idée du virage que prend la gestion de la lubrification en milieu industriel. 

La lubrification acoustique, par Benoit Degraeve, Directeur SDT et Méloric Guilmot, Etudiant en électromécanique
L’excellence de la lubrification acoustique en tant qu’outil d’aide à la décision pour lubrifier. Quelles sont les bonnes pratiques ? Comment garantir la bonne périodicité et la bonne quantité de graisse.
Cas pratique chez LHOIST : mise en place d’un programme de surveillance acoustique destiné à objectiver les campagnes de lubrification.
Constat, chiffrage des économies réalisées et bilan après quelques mois d’utilisation ponctuelles des ultrasons sur une centaine de roulements à lubrifier

17h15 - 18h00 : Témoignage industriel

Maintenance et Production : tandem gagnant !

 

18h00 - 19h30 : Open Bar et Networking

 

Découvrez plus sur le contenu et les orateurs

 

Public

Acteurs industriels opérationnels : Maintenance Mng, Asset Mng, Chef d’équipe, Directeurs d’usines, Prestataires de services, Reliability Engineer 

Infos pratiques

Parking aisé et gratuit
Prévoyez 15 minutes entre le parking et votre accès à la conférence qui débutera à 8h30 précises. L'accueil-petit déjeuner est prévu à 8h00.

Attention : Places limitées à 50 personnes pour chaque Workshop l'après-midi

Lieu 

Le BEMAS Forum Maintenance se tiendra à Charleroi, au Bois du Cazier (Rue du Cazier, 80 - 6001 Charleroi).
Témoignage du passé industriel de la Wallonie, le Bois du Cazier est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO comme site minier majeur de Wallonie et illustre la condition d’exploitation et l’immigration ouvrière.
Les conférences et ateliers pratiques seront animés partout sur le site, patrimoine qui reflète une architecture industrielle de l’inspiration néo-classique.

Tarif de la journée + 1 Workshop + Repas et boissons

Tarif membre : 195,00€/personne
Tarif non membre : 295,00€/personne

A partir de la 2ème personne inscrite (même entreprise), le tarif est de 145€ pour les membres et non membres.

 

Inscription (faites votre choix)

 

 

 

 

Date:
Mardi 19/11/2019 - 8:00
Mardi 19/11/2019 - 19:30
Langue:
Français
Emplacement:
Le Bois du Cazier
Rue du Cazier 80
Charleroi 6001
Organisé par:
BEMAS
Type d'activité:
Événement